Simulation de crédit et rachat de credit

Calcul du crédit immobilier, renégocier votre prêt immobilier

Le Crédit Immobilier en 10 Questions

Le fonctionnement du crédit immobilier peut parfois nécessiter quelques explications afin de pouvoir prendre en toute connaissance de cause une décision qui vous engage sur de longues années. Afin de répondre aux interrogations les plus courantes, nous avons regroupé une dizaine de questions pour vous permettre de bien comprendre pour mieux choisir.

Une fois que vous avez bien calibré votre projet, une étape essentielle réside, celle de l’offre commerciale. Les taux du crédit immobilier varient entre les différents acteurs bancaires ou courtiers. Pour cela nous vous proposons de faire une simulation de crédit immobilier. Cette simulation est gratuite, sans engagement de votre part, et vous permet de recevoir plusieurs propositions de taux pour votre crédit immobilier.

“Faites une simulation en ligne de Crédit Immobilier. C’est Gratuit et sans Engagement”

Il vous suffit de remplir en quelques minutes le formulaire de simulation de crédit immobilier. Nos partenaires se chargent de vous envoyer l’offre de crédit immobilier au meilleur taux. Rien de plus simple pour comparer les taux et les conditions de votre prêt.

1. Auprès de qui souscrire son prêt immobilier ?

Banque et organismes de prêt en concurrence pour votre prêt immobilier

La recherche d’un prêt immobilier vous conduira vers deux principaux types d’établissements : les banques (dont la vôtre) et les organismes de prêt immobilier. Opter pour l’une ou l’autre des solutions relèvera surtout de vos préférences, de votre situation financière actuelle et de ce que vous proposera chacun à travers son devis de prêt immobilier. Quelques critères devraient cependant vous permettre de déjà vous diriger vers l’une ou l’autre des solutions.

Faire appel à une banque pour votre prêt immobilier

Vous trouverez généralement vos premières offres de crédit auprès de votre banque. Celle-ci peut vous faire profiter de prêt à taux intéressants, de facilité de remboursements et des autres avantages qu’elle offre à ses clients à la recherche d’un prêt immobilier. Pourtant, ne vous contentez pas d’une demande auprès de votre seule banque. Les autres établissements savent parfois proposer des prêts immobiliers intéressants, parce qu’ils savent qu’il y a là une occasion d’enrichir leur image et d’éventuellement attirer un nouveau client. Dans le cas où vous seriez intéressé par un prêt souscrit chez une banque concurrente de la vôtre, vérifiez les conditions d’accès. Si elles se montrent trop restrictives ou si les options de remboursements sont trop strictes, préférez un prêt immobilier au taux plus élevé mais finalement plus souple sur la durée. Vous pourrez ainsi assurer vos remboursements de manière plus sereine.

Que vous propose l’organisme de prêt immobilier, qu’il soit physique en ligne ?

Les organismes de prêt immobiliers spécialisés ont l’avantage d’être plus souples sur les conditions d’accès aux prêts qu’ils proposent. Cette souplesse est cependant à double tranchant si votre budget est très serré. Ne tombez pas dans le piège du crédit de trop, surtout s’il s’agit de votre prêt immobilier. Si vous gardez le contrôle de vos finances, les organismes de prêt physiques et en ligne vous proposeront une offre souvent plus riche que celle dont disposent les banques. En optant pour la solution en ligne, vous réduirez même les formalités et les temps d’obtention de votre crédit… tout comme les possibilités d’obtenir un interlocuteur le plus souvent.

Pour vous décider, multiplier les devis de prêt immobilier. En comparant les offres de votre banque avec les devis de prêt immobilier provenant d’organismes de crédit, vous pourrez rapidement voir se détacher des avantages et des inconvénients qu’il vous reviendra de mettre en balance pour arrêter votre choix. Sachez que les organismes de prêt sont plus souples pour l’accès, mais que votre banque sera souvent bien plus compréhensive lorsque vous aurez besoin de souplesse durant le remboursement.

2. Quels sont les différents types de prêt immobilier

Un nom : le prêt immobilier, mais bien des solutions

Regroupés en une seule offre, bien des types de prêt immobilier sont disponibles. Les différences visent surtout à s’adapter à vos possibilités et à l’évolution de vos finances : reprise programmée d’emploi, volonté de réduire les remboursement progressivement. Ils vous permettront également de tirer parti de vos finances telles qu’elles sont actuellement pour réduire le montant de vos remboursements. Enfin, vous disposez avec le prêt relais d’une solution pour acheter votre prochain bien sans attendre d’avoir vendu le premier.

Prêts immobiliers progressif, dégressif et modulable

Le prêt immobilier progressif voit ses remboursement augmenter au fil du temps. Il permet ainsi de tirer profit d’une augmentation programmée de vos revenus pour accélérer le remboursement. Le prêt dégressif fonctionne à l’inverse. Il est utile lorsque vous voulez tirer parti d’une situation financière avantageuse au début du prêt pour réduire la durée du remboursement. Dans les deux cas, les mensualités sont définis à l’avance, aussi soyez sûr de ce que seront vos finances à chaque changement. Le prêt immobilier modulable vous apporte plus de souplesse en vous permettant de modifier vos remboursement à la hausse ou à la baisse pour les adapter à l’état de votre budget. Ces changements ont cependant un coût qu’il vous faudra prendre en compte pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

Le prêt pallier, l’emprunt qui s’adapte à vos autres crédits

Le prêt pallier voit le montant de ses mensualités s’adapter à vos autres prêts. Lorsque vous avez de nombreux crédits, ses mensualités sont basses puis, à mesure que vous finissez de rembourser vos précédents emprunts, ses mensualités augmentent. Votre taux d’endettement reste ainsi le même mais vous accélérez le remboursement de votre prêt immobilier et vous réduisez son coût total.

Le prêt relais, un cas particulier qui sait que vous ne pouvez pas toujours attendre

Vous n’avez pas toujours la possibilité d’attendre d’avoir vendu votre premier bien pour en acheter un nouveau. Que ce soit parce que l’offre intéresse d’autres acheteurs ou parce que vous n’avez simplement pas la possibilité d’être logé entre vente et achat, il vous faudra parfois acquérir un nouveau bien avant même d’avoir vendu le premier. Le prêt relais vous le permet en vous avançant les fonds nécessaires. Vous le remboursez ensuite à l’aide des fonds acquis en vendant votre précédent bien. Il est possible de le conjuguer avec un prêt classique si vous désirez acheter un nouveau bien plus cher.

Le prêt in fine, à choisir en fonction de votre imposition

Le prêt in fine voit son capital n’être remboursé qu’à terme et en une seule fois. Vous rembourserez les intérêts d’ici là. Comme ils sont plus élevés que dans le cas d’un prêt immobilier classique, il faut choisir le prêt in fine si vous êtes soumis à une forte imposition puisque vous pourrez ainsi les ôter de vos impôts.

3. À quoi sert une assurance de prêt ?

Que l’assurance de prêt soit obligatoire ne vous exonère pas du devoir de bien comprendre son utilité, surtout si vous avez la possibilité de la choisir vous-même. À quoi sert-elle donc réellement ? À vous protéger de tout ce qui pourrait vous empêcher de rembourser votre prêt. Quand vous êtes privé de la possibilité d’assumer vos mensualités, l’assurance crédit prend le relais et vous permet de ne pas perdre le bien acquis.

L’assurance de prêt, si importante pour votre crédit immobilier

L’assurance de prêt est le plus souvent obligatoire dans le cas d’un crédit immobilier. Il vous reviendra dans la plupart des cas de la choisir. Certaines banques et certains organismes vous proposeront des tarifs intéressants si vous optez pour les garanties qu’ils proposent. Le tarif ne doit cependant pas être le seul critère de choix. On mesure toujours mal le risque qu’un souci de santé fait peser sur le remboursement de son crédit immobilier. Sachez que vous risquez simplement de perdre votre bien et de voir votre famille être chassée de chez elle par la faute d’un simple accident, d’un incident vous privant de vos revenus pour quelques mois. Être privé de votre maison alors que vous avez déjà remboursé de nombreuses mensualités serait tout de même dommage, surtout si vous avez uniquement économisé quelques dizaines d’euros par mois.

Que fera l’assurance de prêt en cas de souci ?

Votre assurance crédit, selon les conditions définies dans votre contrat, viendra assurer le remboursement des mensualités que vous ne pouvez pas assumer vous-même par faute d’une incapacité temporaire, permanente, d’une perte de revenu. Si le pire advient, à savoir si vous décédez, le souci de vos proches ne sera pas aggravé par le risque de perdre le bien acquis puisque votre protection pourra assurer le paiement des mensualités restantes ou de la partie qu’il vous revenez de rembourser. Ces éléments peuvent varier d’un contrat à l’autre, aussi prenez soin de bien étudier les propositions d’assurance crédit immobilier qui vous sont faites et rappelez-vous qu’économiser quelques euros par mois pourrait au final vous coûter très cher.

4. Prêt immobilier, emprunt, crédit immobilier, quelles différences ?

En cherchant à vous informer sur les moyens de financer votre prochain bien immobilier, le premier peut-être, vous aurez sûrement pu constater que la terminologie du crédit regroupe des termes qui vous semblaient très proches. Mais si l’on parle de prêt immobilier plutôt que de crédit immobilier ou d’emprunt immobilier, c’est peut-être qu’il existe une différence. La réponse est oui, il existe bien une différence. Pourtant, rassurez-vous si vous ne la connaissez pas, elle n’importe aucunement pour vous.

Prêt immobilier, crédit immobilier, emprunt immobilier, lequel choisir alors ?

Prêt immobilier, crédit immobilier, emprunt immobilier… les termes désignent une même opération mais définissent une différence de point de vue. Le prêt immobilier est le fait pour votre banque de vous accorder une somme d’argent que vous rendrez par la suite selon des conditions définies. L’emprunt immobilier est la même opération, mais du point de vue de la personne qui obtient les fonds. Le crédit immobilier définit cette opération d’accorder de l’argent. Concrètement, pour l’utilisateur, quelle différence cela fait-il ? Aucune. Les conditions d’obtention, de remboursement, de décalage des mensualités, d’assurance de crédit, etc, ne changent pas d’un terme à l’autre. Les banques et organismes financiers eux-mêmes utilisent parfois un terme pour un autre, preuve que la confusion ne porte pas à conséquence.

Crédit, emprunt ou prêt immobilier, sur quoi porter votre attention s’ils sont tous identiques ?

Puisque le terme utilisé, crédit, emprunt ou prêt n’a pas d’importance, vous pouvez consulter les offres des uns ou des autres avec la même tranquillité, ils vous permettront tous d’acquérir votre bien. Consultez attentivement les conditions définies contractuellement pour votre crédit, votre emprunt ou votre prêt immobilier, puisqu’elles seules ont de l’importance. Enfin, sachez que si certains termes novateurs ont fait leur apparition dernièrement, telles les réserves d’argent, c’est souvent pour cacher des offres qui avaient mauvaise réputation, comme le crédit revolving. Si vous tombez sur une offre de crédit immobilier dissimulée sous un autre nom, soyez bien sûr de vérifiez attentivement les conditions de remboursement.

5. Quel est le montant de l'apport nécessaire pour mon crédit ?

A priori, l’apport semble un prérequis pour obtenir un prêt immobilier. Pourtant l’on n’a pas toujours eu la possibilité d’économiser ou de conserver le fruit de son épargne. Obtenir un crédit immobilier est-il alors totalement impossible et devra-t-on tirer un trait définitif sur la possibilité de devenir propriétaire pour un simple accident de parcours ou par la faute de revenus trop peu importants pour économiser ?

L’apport est le crédit immobilier

L’apport financier vous ouvre de nombreuses portes, aussi bien auprès des banques qu’auprès des organismes financiers. Il vous permettra de débloquer des sommes importantes, de les obtenir plus aisément et de bénéficier de conditions de remboursements souvent plus souples. L’apport est en effet une preuve que vous avez su gérer votre argent convenablement et que vous avez pu, tout en assurant votre stabilité financière, mettre de l’argent de côté, tout comme vous devrez le faire par la suite pour procéder au remboursement de votre emprunt immobilier. Il est donc un gage de bonne gestion et une preuve de sérieux que les banques et organismes financiers recherchent puisqu’ils sont synonymes pour eux de profils plus sûrs. Le montant de l’apport financier peut varier et un dixième de la somme totale de votre crédit immobilier vous permettra d’accéder à de nombreuses offres. Toutefois, même si vous possédez moins que cela, faites valoir votre apport auprès de l’organisme prêteur.

Le crédit immobilier sans apport ?

Si l’apport financier est une preuve de votre bonne gestion, le défaut d’apport va jouer en votre défaveur. Il n’est cependant pas impossible d’obtenir un prêt immobilier. En effet, beaucoup d’organismes financiers et de banques restent conscients des difficultés que l’on peut rencontrer malgré tout le sérieux de sa gestion. Ils vous proposeront donc des emprunts immobiliers malgré votre absence d’apport. Les conditions d’accès et les modes de remboursements seront plus restrictifs que si vous possédiez déjà une somme d’argent, mais vous devez vous renseigner malgré tout.

6. À quelles fins peut être souscrit un prêt immobilier ?

Si le prêt immobilier est réservé de manière assez évidente à l’acquisition d’un bien immobilier, les possibilités restent vastes et peuvent représenter un moyen d’investir à long terme. Vous devrez certes justifier du bien que vous désirez obtenir, mais rien ne vous contraint à y vivre, aussi n’hésitez pas à vous renseigner si vous désirez investir dans la pierre, aider vos proches… Le prêt immobilier peut également vous offrir une solution de relais pour pouvoir procéder à un achat sans attendre la vente d’un premier bien.

Un crédit immobilier pour devenir propriétaire, pas forcément pour utiliser vous-même votre bien immobilier

Devenir propriétaire d’un bien immobilier ne se résume pas à y habiter, et vous pouvez tout à fait utiliser votre prêt immobilier pour réaliser un investissement. Une fois votre bien immobilier acquis, vous pouvez à loisir le louer, le revendre après travaux, etc. Dans le cas où vous désirez procéder à un investissement à but locatif, renseignez-vous plus précisément sur les prêts immobiliers auxquels vous avez droit. Vous pouvez en effet parfois bénéficier d’accès à des crédits immobiliers particuliers, de facilités de remboursement ou de possibilités de déductions fiscales plus importantes que celles auxquelles vous donnent droit les prêts immobiliers plus classiques.

Le crédit immobilier relais, une simple avance

Lorsque vous désirez acheter un bien mais que vous n’avez pas la possibilité d’attendre la vente de celui que vous possédez déjà ou lorsque vous attendez une rentrée d’argent mais qu’attendre plus risque de vous faire rater l’occasion d’achat, profitez du prêt immobilier particulier appelé crédit relais. Il représente une simple avance que vous pourrez rembourser comme vous rembourseriez un crédit immobilier de manière anticipée. Le prêt relais doit être choisi avec soin puisque son remboursement par anticipation engagera des frais que vous devez prendre en compte dans votre comptabilité pour être sûr de ne pas perdre d’argent une fois votre opération effectuée.

7. Comment trouver une caution et en quoi est-ce utile ?

Si vous n’avez pas la possibilité d’hypothéquer un bien, vous pouvez profiter d’une caution pour obtenir un prêt immobilier. Dans un cas comme dans l’autre, il s’agit d’apporter à la banque une garantie en échange d’un crédit immobilier puisqu’au contraire du prêt personnel, la somme engagée est importante. Pour cela, deux types de solutions sont à votre disposition. La caution par un membre de votre famille, un ami ou celle qui fait appel à un organisme de cautionnement.

La caution de votre crédit immobilier par un ami, un membre de votre famille

La solution de la caution par une personne physique de votre entourage se divise elle aussi en deux solutions. S’il s’agit d’une caution portant sur le montant total du prêt immobilier, on parlera de caution simple. La personne se portant caution s’engage donc à payer l’intégralité du crédit immobilier s’il le faut. Mais il est également possible de définir au préalable une somme mentionnée dans le contrat de caution. C’est alors une caution solidaire et la personne concernée ne s’engage que pour un montant défini dont elle pourra être redevable si vous ne pouvez payer. Trouver une personne pour se porter caution demande aussi bien un engagement de la part de la future caution que l’accord de votre organisme de prêt ou de votre banque. C’est par contre une solution plus simple pour vous si vous pouvez en profiter.

Trouver une caution en faisant appel à un organisme de cautionnement

De nombreux organismes de cautionnement existent. Ils pourront se porter caution pour vous lors de votre demande de crédit immobilier. Vous devrez cependant déposer un dossier auprès de l’organisme de votre choix et celui-ci étudiera votre proposition comme le fera ensuite votre banque ou votre organisme financier. Les démarches sont donc plus longues, mais vous n’engagez personne avec vous dans votre investissement. Si vos finances sont saines, vous ne devriez pas rencontrer de problèmes pour obtenir un cautionnement auprès des organismes dédiés. Vous pourrez alors profiter de votre bien en sachant qu’aucune hypothèque ne pèse sur lui.

8. Comment bien lire les taux de votre prêt immobilier ?

TAEG, TEG, comment bien choisir le taux de votre crédit immobilier ?

Les organismes financiers et les banques ne manquent parfois pas d’imagination pour vous proposer des crédits immobiliers à des taux d’intérêts extrêmement bas. Divers noms sont utilisés pour parler de ces taux, pourtant, deux sont réellement utiles : TEG et TAEG, car eux seuls permettent d’établir une comparaison efficace et probante. Quant aux autres dénominations, sachez qu’elles n’ont de valeur que pour l’organisme prêteur, puisqu’elles servent en général à vous faire oublier les frais annexes à votre crédit. Le Taux Effectif Global ou le Taux Annuel Effectif Global sont là pour remettre les offres sur un pied d’égalité et pour clarifier les propositions. C’est sur eux que vous devez faire reposer votre choix.

TAEG et TEG, qu’est-ce que c’est ?

Le Taux Annuel Effectif Global et le Taux Effectif Global sont les seules indications que vous devez prendre en compte pour choisir votre crédit immobilier. Tout organisme qui ne vous indiquerait qu’un taux portant un autre nom viserait à vous cacher quelque chose, en général des frais importants qui peuvent faire de la meilleure offre de crédit un prêt à taux usurier. Le TAEG et le TEG sont les seuls à inclure tous les frais liés à votre crédit. Assurance, frais de dossier et tout ce qui peut avoir un impact sur le coût de votre crédit immobilier y sont inclus. Vous avez ainsi un taux utile pour effectuer votre calcul vous-même et parfois vous rendre compte que le crédit immobilier qui vous est proposés est tout sauf intéressant malgré le premier taux annoncé. Vous avez tout intérêt à exiger que le TEG ou le TAEG vous soit communiqué. Vous avez également tout intérêt à cesser toute démarche auprès d’un établissement financier qui chercherait à vous empêcher de connaître le Taux Effectif Global ou le Taux Annuel Effectif Global de votre emprunt.

9. Choisir entre un taux fixe variable pour son emprunt immobilier ?

Taux fixe, taux variable, qu’est-ce que c’est et quoi choisir ?

Quiconque s’intéresse aux offres de crédit immobilier rencontre tôt ou tard les termes de taux variable et de taux fixe. Pour bien choisir, il est indispensable de bien comprendre comment fonctionnent ces taux et l’influence qu’ils auront sur le remboursement de votre prêt immobilier. Selon que vous préférez jouer la sécurité ou que vous voulez tirer parti des fluctuations du marché, selon que vous pouvez suivre l’état des offres de taux d’intérêt ou que vous voulez ne plus vous en soucier par la suite, vous pourrez vous orienter vers l’une ou l’autre des offres, vers un taux fixe ou un taux variable.

Le taux fixe pour votre crédit immobilier

Le taux fixe est le taux défini par contrat lorsque vous avez choisir de souscrire votre prêt immobilier. Intéressez-vous au TEG ou au TAEG pour savoir dans les faits ce que vous aurez à payer. Les autres taux ne prennent pas en compte le coût de l’assurance, les frais de dossier, etc. Le taux fixe ne varie pas au cours de votre période de remboursement. Vous n’êtes ainsi pas soumis aux augmentations éventuelles des taux d’intérêts, vous savez toujours ce que vous aurez à rembourser et vous n’aurez pas de mauvaise surprise. Votre budget est maîtrisé parce que vos mensualités ne fluctuent pas.

Le taux variable du crédit immobilier

Le taux variable, lui, est annexé sur un indice de référence. Chaque année, à une date définie avec votre organisme prêteur, le taux de votre crédit est révisé en fonction de l’évolution de l’indice de référence, dans un sens comme dans l’autre. Cela implique qu’en cas de baisse de l’indice, votre crédit vous coûte moins cher, mais que si l’indice augmente, le coût de votre crédit aussi. Toutefois, l’augmentation est le plus souvent définie jusqu’à un taux maximum. Le taux variable est donc aussi intéressant qu’il peut être risqué. Vous ne maîtrisez pas le coût de votre crédit et vous êtes soumis aux évolutions du marché, évolutions sur lesquelles vous n’avez aucune prise. Vous avez plutôt intérêt à profiter des possibilités de rachat de crédit si vous désirez réduire le coût de votre prêt immobilier.

10. Quel est le rôle d'un courtier en prêt immobilier ?

Un courtier en prêt immobilier ? Qu’a-t-il à vous proposer d’intéressant ?

Le courtier en prêt immobilier trouve pour vous l’offre de crédit immobilier la plus intéressante, c’est à dire celle qui correspond à votre budget, à vos finances et à la somme que vous désirez emprunter. En réunissant tous ces critères, il vous proposera des solutions de crédit immobilier adaptées à vos possibilités et vous n’aurez même pas à les chercher. Si vous ne savez pas où trouver votre prêt immobilier, si vous n’avez pas le temps de le faire ou si vous préférez profiter d’un choix plus restreint, confiez votre situation à un professionnel dont c’est le métier que d’effectuer un premier tri pour vous : le courtier en prêt immobilier.

Le courtier en prêt immobilier vous fait profiter de son réseau

L’un des principaux avantages du recours à un courtier en prêt immobilier est la possibilité de profiter ainsi de son réseau. Ce spécialiste du crédit immobilier cultive en effet un vaste réseau de connaissances et de partenaires, parce que c’est la seule manière de vous proposer les dernières offres, les crédits immobiliers les plus intéressants. Vous avez ainsi accès à des offres que vous n’auriez jamais pu trouver par vos propres moyens, à des taux d’intérêts parmi les plus bas du marché, à des conditions de remboursements extrêmement souples.

Le courtage en prêt immobilier, c’est aussi la personnalisation

Profiter du courtage en crédit immobilier, c’est aussi profiter d’un contact humain et de solutions plus souples. Choisir un crédit ne demande pas seulement de trouver un taux d’intérêt bas. Il faut également veiller à ce que les conditions d’accès et de remboursement correspondent à vos possibilités. Le spécialiste du courtage en crédit immobilier y veillera pour vous proposer une solution sur mesure. Il affinera donc sa sélection en vous orientant vers des crédits immobiliers qui seront de vraies solutions, pas seulement vers ceux qui ont l’air les plus intéressants.

No votes yet.
Please wait...